Recharge voiture électrique

La recharge d’un véhicule électrique, comment ça fonctionne ?

Difficile de passer à la mobilité électrique si on ne connaît pas le fonctionnement de la recharge d’un véhicule électrique et toutes les solutions de recharge existantes. Les véhicules électriques et la recharge sont souvent source de questionnements et parfois d’inquiétudes par méconnaissance. Pour y voir plus clair, nous vous présentons l’écosystème de la recharge d’un véhicule électrique.

La recharge d’une voiture électrique est réalisée à partir des composants suivants :

  • le réseau électrique
  • les bornes de recharge et prises
  • le câble de recharge
  • le chargeur embarqué
  • la batterie

Le réseau électrique

Il s’agit de l’installation électrique sur laquelle vous allez brancher votre matériel de recharge : réseau public, installation électrique à votre domicile, en copropriété ou encore en entreprise.
Pour les personnes qui possèdent une maison individuelle, recharger sur votre installation électrique permet de maîtriser votre budget et de garantir la recharge quand vous le souhaitez. En France, les installations électriques des particuliers sont principalement en installation monophasé (1 phase). Il est également de plus en plus fréquent de trouver des installations en triphasé (3 phases), recommandé lorsque la puissance du compteur dépasse 18 kVa. Pour recharger un véhicule électrique chez soi, il n’est pas forcément nécessaire de modifier son installation monophasée en triphasée. En effet, l'installation d'une solution de recharge en triphasée est souvent plus complexe et coûteuse, pour un gain en vitesse de recharge minime sur une installation domestique. En résumé, c'est à votre solution de recharge de s'adapter à votre réseau électrique, pas l'inverse.

Plus difficile à utiliser qu’en maison individuelle, le réseau électrique en copropriété permet également de se recharger. Pour donner accès à la recharge à de nombreux locataires et propriétaires en immeubles, l’État a mis en place un décret pour accéder au « droit à la prise » et d’autres changements pourraient venir pour faciliter l’accès aux réseaux électriques en copropriété avec la transition énergétique. Dans tous les cas, il vous faudra demander l'autorisation de réaliser les travaux de raccordement à votre syndicat de copropriété ou votre bailleur si vous êtes en location. L’installation de la solution de recharge est à la charge de l’occupant.

Le réseau privé d’une entreprise, d'un commerçant ou d'un hôtel peuvent également servir pour la recharge et les sociétés peuvent donner accès aux employés et visiteurs. Cette pratique se répand de plus en plus en France avec le déploiement d’infrastructures spécifiques qui peuvent aller jusqu’à la gestion de recharge pour les flottes automobiles.

Le réseau public est, quant à lui, mis à disposition des opérateurs de bornes publiques qui installent et gèrent la maintenance de celles-ci. Les opérateurs sont libres d’appliquer leurs propres tarifs. Aucune réglementation n’existe en France pour le moment pour encadrer les tarifs. L’accès à ces points de charge se fait dans la plupart des cas grâce au badge de recharge.

Recharge publique

Bornes de recharges et prises

Borne domestique

On appelle « wallbox » les bornes de recharge domestiques. Ces bornes électriques existent en plusieurs puissances de recharge pour être compatibles avec les différents types d’installations électriques et les véhicules (monophasé et triphasé), intelligentes ou non, avec câble attaché ou non, ou encore avec la possibilité de connecter la borne à son smartphone. Leur principal avantage est de rendre la recharge plus rapide que sur une prise de courant standard et de recharger sa voiture électrique quand on le souhaite sans contrainte.

Borne nomade

La borne de recharge nomade est un chargeur pour voiture électrique qui permet de changer l'embout grâce à des adaptateurs pour prises. L'avantage d'acheter une borne mobile est de pouvoir changer rapidement de connecteur côté infrastructure pour se recharger sur toutes les prises disponibles sur son trajet. Idéale pour les personnes qui voyagent beaucoup, la borne nomade est l'alternative entre le câble pour borne et la borne de recharge domestique.

Borne publique

La France compte 60 040 points de recharge ouverts au public (au 30 avril 2022, source Avère France) avec un objectif d'atteindre 100 000 points de recharge pour fin 2022. La borne avec un connecteur Type 2 est la plus répandue en France et en Europe. Elle permet la recharge rapide ou accélérée des véhicules électriques. On trouve également des bornes avec le connecteur Combo CCS (rapide), Type 1, et l’ancien réseau de bornes de recharge de Paris en Type 3C.

Prise domestique

Un véhicule électrique peut être branché occasionnellement sur une prise domestique, qui délivre une puissance de recharge de 2,3 kW.

Prise renforcée et prise Green Up

Il est possible d’installer une prise renforcée (CEE17) pour recharger plus vite que sur une prise de courant standard. La prise renforcée existe en plusieurs configurations et est capable de délivrer une puissance de recharge entre 3,7kW et 22kW avec l’utilisation d’une borne de recharge mobile équipée d’un adaptateur pour prise CEE17.
La prise Green Up brevetée par Legrand avec l’utilisation du câble compatible permet également de recharger plus vite que sur une simple prise domestique. Elle permet de recharger à une puissance allant jusqu'à 3,7kW.

Borne de recharge publique

Câble de recharge

Le câble de recharge permet de brancher le véhicule à la borne ou à une prise de courant. Il est composé d’une prise côté véhicule (Type 1, Type 2, CHAdeMO, Combo CCS) reliant à la prise pour l’infrastructure de recharge (borne, prise domestique, prise renforcée).
Pour recharger sur une borne publique, vous devrez vous équiper d’un câble de recharge compatible avec le connecteur de votre véhicule et avec la bonne prise côté borne de recharge.

💡 Les bornes de recharge rapide possèdent un câble intégré à la borne pour recharger en toute sécurité à haute puissance. 

Le chargeur embarqué

Il existe différents chargeurs embarqués selon les modèles de voitures électriques. Pour faire simple, c’est lui qui va déterminer la puissance de recharge du véhicule et il permet également de convertir le courant alternatif en courant continu pour l’envoyer dans la batterie.
Dans le cas où vous souhaitez acquérir un véhicule électrique prochainement, le choix du chargeur embarqué va définir le type de recharge que vous pourrez réaliser (lente, accélérée ou rapide).

La batterie

La batterie détermine la capacité en kilomètre que peut réaliser un véhicule électrique. Plus sa capacité est grande, plus le véhicule sera en mesure de réaliser de grandes distances. En moyenne, la batterie d’un véhicule électrique permet de réaliser entre 100 et 500 kilomètres.

Recharger une voiture electrique cable de recharge pour voiture électrique


Tous ces éléments énumérés ci-dessus permettent de mieux comprendre ce qui rentre en jeu pour le choix de la recharge. En connaissant les différences entre chaque réseau électrique (privé, public) ou encore les différentes méthodes de recharge et les puissances de recharge variants d’un modèle de voiture à l’autre, vous aurez plus de facilité à déterminer votre besoin et à sélectionner votre solution de recharge lors de l’achat.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.